Vos croyances limitantes: votre prison imaginaire


Nous avons tous des croyances individuelles et des croyances collectives qui nous empêchent parfois de changer, parce qu’on croit que c’est comme ça. Nos convictions constituent le cadre de notre expérience, elles gouvernent nos pensées, nos paroles et nos actions. Les croyances servent de filtres à travers lesquels nous expérimentons la vie. Ce sont elles qui nous motivent et qui nous limitent aussi personnellement et collectivement. Le meilleur exemple est l’histoire de Roger Banister, le premier à réussir à courir 1 mile en moins de 4 minutes. Jamais de l’histoire avant 1954 personne n’avait réussi un tel record. C’était comme une barrière psychologique pour tout le monde, comme si c’était impossible. Lorsqu’il a réussi son exploit, c’était comme si tous les coureurs s’étaient dits que c’était maintenant possible pour eux. Seulement 46 jours plus tard, un autre coureur réussit l’exploit et dans l’année suivante plusieurs autres ont réussi à battre le record. Ce n’est pas parce que les athlètes avaient changé physiquement, ils avaient les mêmes jambes, mais ce qui avait changé, c’était leurs croyances.


Comme ce que je viens de vous raconter, nous sommes entourés de convictions collectives qui parfois nous limitent. La façon dont votre vie se déroule est déterminée par vos choix, et ces choix proviennent de vos systèmes de croyances et ces systèmes de croyances découlent de vos prédispositions, de votre histoire et de votre vécu.



Si vous souhaitez changer de vie, changez de choix, vous devez changer votre système de croyances. Le changement peut provenir de vos croyances, d’une réflexion sur votre expérience et votre éducation peut mettre en lumière certaines de ces croyances. Enfant on ne pouvait pas choisir nos croyances. On nait sans jugement, sans base de valeurs et en observant le monde, nous bâtissons nos croyances. En fait, enfant, on ne pouvait pas choisir nos croyances. Au bout du compte, nous sommes devenus quelqu’un d’autre que nous-mêmes, soit des copies des croyances de maman, de papa, des croyances de la société et de la religion.


Le système de croyances est comme un livre de la Loi qui dirige notre esprit. Tout ce qui se trouve dans ce livre de la loi est notre vérité, sans l’ombre d’un doute et tous nos jugements se fondent sur lui, même si ceux-ci vont parfois à l’encontre de notre propre nature intérieure. Des croyances limitantes il y en a plus que l’on pense :



• Il faut travailler fort pour réussir;


• Le temps c’est de l’argent;


• Je suis né pour un petit pain;


• On ne peut pas avoir tout dans la vie;


• La vie est dure;


• Heureux au jeu, malheureux en amour;


• On est comme on est;



Vous avez peut-être remarqué certains mots récurrents dans l’énonciation de ces affirmations et expressions. Il y a des mots qui peuvent vous aider à reconnaître et déceler vos croyances limitantes, par exemple :



• Il faut…


• Je suis…


• C’est impossible de….


• C’est important de…


• Je suis incapable de…


• Ce n’est pas….


• Je ne dois pas…


• Je dois…


• Il ne faut pas…


• Je ne changerai pas…



Quand vous prononcez ces mots limitants, demandez-vous : Qui a dit ça? Pourquoi ça? Comment le savez-vous? Qu’est-ce qui vous fait croire que c’est impossible? Quand vous vous dites que vous n’êtes pas capable, qu’est-ce qui est derrière? Vous êtes l’unique frein à votre propre évolution intérieure. Notre esprit n’a pour limites que celles que nous lui reconnaissons. Ça se passe à un niveau personnel, mais aussi organisationnel. Il y a souvent des croyances dans les entreprises qui empêchent le changement et l’évolution. Il vous appartient maintenant de choisir vos propres croyances. CHANGEZ VOS CROYANCES POUR CHANGER VOTRE VIE!



Prenez quelques instants pour penser à toutes les croyances que vous voudriez mettre de côté, celles qui vous gênent, celles qui vous freinent, celles qui pèsent lourd et celles que vous ne voudriez pas transmettre à quelqu’un d’autre.



Quelles sont les histoires que vous vous racontez et quelles sont les vérités que vous vous créez? Quel serait donc le schéma mental des pensées idéales? Pour pouvoir changer et pour que cela puisse prendre forme, il y a 3 conditions à respecter :



1- Vous devez croire que c’est possible;


2- Avoir une idée de comment changer;


3- Croire que vous le méritez.


Donc, créez et visualisez d’abord ce que vous souhaitez être, créez vos croyances idéales, créez-les dans votre tête pour les vivre et les rendre possibles.


Cette histoire d’un auteur inconnu représente bien l’impact des croyances :


Il était une fois un roi d’un pays lointain qui reçut un jour comme offrande deux jeunes faucons qu’il remit sans tarder au fauconnier pour qu’il les dresse. Au bout de quelques mois, le roi demanda au maître fauconnier des nouvelles concernant le dressage des deux précieux oiseaux. Celui-ci l’informa qu’un des deux faucons répondait parfaitement au dressage, mais que l’autre n’avait pas bougé de la branche où il l’avait posé le premier jour. Le roi fit venir des guérisseurs de toutes sortes pour qu’ils voient le faucon, mais personne n’arriva à faire voler l’oiseau. Il confia alors la mission aux membres de la cour, mais rien de plus ne se passa…Désespéré, le roi décida de faire savoir à son peuple qu’il donnerait une juteuse récompense à la personne qui arriverait à faire voler le faucon. Et dès le lendemain matin, il vit le faucon en train de voler élégamment devant les fenêtres du palais. Le roi dit à sa cour : « Amenez-moi l’auteur de ce miracle ! Et un modeste paysan se retrouva alors devant lui. Le roi lui demanda : « C’est toi qui as fait voler le faucon ? Comment as-tu fait? Est-ce que tu es magicien ? Intimidé, le paysan dit au roi : « Ce n’est pas de la magie ni de la science, Majesté, j’ai juste coupé la branche et le faucon a volé. Il s’est rendu compte qu’il avait des ailes et il a commencé à voler. »


Et vous, de quoi ne pouvez-vous pas vous détacher? Quelle est la branche à laquelle vous êtes accroché pour vous empêcher de voler? Qui vous empêche de voler? Parfois, nous sommes bien enracinés dans notre zone de confort et nous croyons que c’est la seule ligne qui existe…


Bonne réflexion!







Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square